Assurance-maladie : les dépenses de médicaments se sont stabilisées en 2011

Publié le 06/12/2012

Les dépenses de médicaments se sont stabilisées en 2011, en raison des actions de régulation des pouvoirs publics, s’est félicitée jeudi l’assurance-maladie, qui a également constaté une hausse importante de la part des génériques en 2012. « En 2011, nous sommes parvenus à maîtriser la forte croissance des dépenses de médicaments du début des années 2000 », a indiqué lors d’un point presse Mathilde Lignot-Leloup, chargée de l’organisation des soins à l’assurance-maladie. Les dépenses de médicaments se sont stabilisées « pour la première fois en 2011 », à +0,2 % contre +2 % en 2009 et 2010 et jusqu’à près de +9 % en 2001, a détaillé l’assurance-maladie. Les montants remboursés atteignent 22,84 milliards d’euros pour 2,64 milliards de boîtes remboursées. En volume, le nombre de boîtes a même diminué de 0,8 % par rapport à 2010. « On y voit l’effet d’un certain nombre d’actions de régulation menées par les pouvoirs publics », a souligné Mme Lignot-Leloup. Malgré un « essoufflement » constaté en 2011, l’assurance-maladie a annoncé une « progression importante » du taux de substitution des génériques en 2012, qui est passé de 71 % en début d’année à 82,4 % fin novembre.

Quotipharm.com, le 06/12/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr