Arnaud Cazalbou›

Associé dirigeant de Labo Pharma Conseils*  Abonné

Publié le 23/02/2009

Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – L’émergence de pharmacies discount représente t-elle un phénomène notable dans l’univers officinal ?

ARNAUD CAZALBOU – On ne peut décemment pas parler de « phénomène » en ce qui concerne les pharmacies low cost. Certes, il en existe et certaines se font connaître en tant que telles mais leur nombre est infime en comparaison des quelque 22 500 pharmacies qui assurent le maillage du territoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte