Asphyxiées, les professions libérales protestent

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 09/12/2013

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) lance aujourd’hui une « campagne de protestation nationale » qui interpelle sur la mise en danger des métiers de la vie. « Maltraitées par le gouvernement qui les étouffe sous le poids d’une fiscalité injuste ; qui veut ponctionner leurs retraites et les mettre à l’écart du dialogue social, elles sont asphyxiées ! » L’UNAPL réclame un retour à l’équité avec les autres entreprises en termes de fiscalité, le renoncement à l’étatisation du système de retraite et l’ouverture d’une « négociation permanente » par le gouvernement, pour prendre en compte « le cas particulier des TPE libérales ». La pétition nationale est accessible ici. L’action comprend l’opération « un clic, un courrier envoyé à tous les parlementaires », ainsi qu’une présence sur Facebook et sur Twitter par une campagne de « mass tweets » à partir des comptes #ProfLibENDANGER et #unapl. L’UNAPL met à disposition des professionnels libéraux un kit de protestation accessible sur son site, contenant des affiches, un modèle de pétition et un modèle de lettre à adresser aux parlementaires. Un seul mot d’ordre : « Faites du buzz ! »


Source : lequotidiendupharmacien.fr