La passion des arachnides

Anne-Marie Rantet-Poux, la tête dans les toiles  Abonné

Publié le 28/06/2012
Passionnée de nature et de médecines douces, Anne-Marie Rantet-Poux a quitté son officine de Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, pour consacrer sa retraite à l’observation et à la photographie des araignées.
Elle observe et photographie les araignées

Elle observe et photographie les araignées
Crédit photo : PJ

FILLE D’AGRICULTEURS de l’Aveyron, Anne-Marie Rantet-Poux apprend très tôt à découvrir et aimer la nature ; arpentant les champs et les bois, elle réalise ses premiers herbiers à 10 ans… Mais sa famille veut de solides études pour ses six enfants : « Nous sommes tous allés à l’université, souligne-t-elle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte