Alli doit être utilisé avec précaution, met en garde Bachelot

Publié le 06/05/2009

Le très médiatique médicament pour perdre du poids, Alli, est en vente depuis ce mercredi dans les pharmacies. L’occasion pour la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, de rappeler que ce produit « doit être utilisé avec précaution ». Les autorités de santé ont, de fait, encadré son arrivée sur le marché français des médicaments sans ordonnance d’un certain nombre de précautions, qui ont été, selon la ministre, « parfaitement répercutées » par l’Ordre des pharmaciens et les organisations professionnelles de l’officine. Roselyne Bachelot a souligné que le pharmacien avait « le droit, et même le devoir, de refuser une vente si elle est contraire à la santé de la personne ». La prise d’Alli est contre-indiquée avec certains médicaments comme la ciclosporine ou les anticoagulants, et les effets secondaires, qui peuvent aller jusqu’aux diarrhées graisseuses, peuvent nuire à l’efficacité de la pilule contraceptive.

Quotipharm.com, le 06/05/09

Source : lequotidiendupharmacien.fr