Automédication et informations sur la santé

Aller sur Internet n'empêche pas de passer à la pharmacie  Abonné

Publié le 09/03/2009
La consultation de sites Internet ayant trait à la santé ne détourne pas pour autant les internautes du conseil officinal. Un sondage Doctissimo met en lumière le comportement de ces consommateurs avertis, au premier rang desquels les jeunes mères de famille.

EN QUELQUES CLICS, les internautes ont accès à une profusion d'informations sur la santé, l'un des domaines qui suscitent le plus de recherches sur la Toile. Pour autant, ils ne se détournent pas des conseils des professionnels de santé, et en premier lieu des pharmaciens. Un sondage* mis en ligne sur le site de santé grand public Doctissimo décrypte le comportement de cette frange de la population devenue majoritaire. En effet, notre pays compte aujourd'hui plus de 32 millions d'internautes, soit 11 millions de foyers connectés, le plus souvent en haut débit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte