Fier de son terroir et défenseur de la ruralité

Albin Dumas, Ardéchois cœur fidèle  Abonné

Publié le 13/06/2013
Homme du terroir, cet Ardéchois devenu président de l’Association de pharmacie rurale est convaincu que le salut de la profession passera nécessairement par des relations de proximité avec la population et donc les patients.
Le nouveau président de l’APR veut donner un nouveau souffle à l’association

Le nouveau président de l’APR veut donner un nouveau souffle à l’association
Crédit photo : dr

S’IL N’EN RESTE qu’un, Albin Dumas sera celui-là. Viscéralement attaché à son Ardèche natale, ce descendant de paysans et d’instituteurs n’aurait pour rien au monde quitté son bout de paradis. « J’ai fait pharmacie pour pouvoir rester dans une région où l’industrie avait disparu », affirme-t-il d’emblée avant d’ajouter qu’il a pu ainsi prendre logiquement la suite de sa mère pour demeurer à « midi moins le quart ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte