Fuyant leur pays en proie à une guerre civile

Afflux de pharmaciens syriens en Suède  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 06/07/2015
Après quatre années de conflit, la situation de la Syrie est plus dramatique que jamais. Les pharmaciens sont de plus en plus nombreux à quitter le pays, en proie aux violences d’une guerre civile sans merci. Réfugiés en Suède, plusieurs centaines d’entre eux, espèrent pouvoir profiter d’une opportunité pour exercer à nouveau.

GEORGE ZEDAN, 45 ans, était pharmacien depuis dix ans à Hama, dans le centre de la Syrie. Aujourd’hui, il travaille dans une officine de Stockholm en tant qu’apprenti, dans l’attente d’une autorisation d’exercer. Avec sa femme et ses trois enfants, il a fui son pays en février dernier. Il a payé 25 000 dollars pour faire voyager sa famille en bateau de la Syrie à la Grèce, et en avion jusqu’en Suède. Hébergé chez des amis en proche banlieue, il a voulu protéger ses proches des bombardements quotidiens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte