L’avenir de l’officine en débat au Forum des « Échos »

Adapter les structures d’exercice aux nouvelles missions  Abonné

Publié le 26/11/2009
Comment concilier les nouvelles missions de santé, reconnues par l’article 38 de la loi Hôpital, patients, santé et territoire (HPST), et les conditions d’exercice ? Un débat, animé par « le Quotidien » lors du 15e Forum Économie Santé-« les Échos », réunissant les responsables de la profession, a mis en relief la complexité d’un problème qui est loin de faire l’unanimité.

LES DIFFICULTÉS rencontrées, depuis des années, pour faire évoluer les structures de l’officine sont un casse-tête. L’enjeu est fondamental, à l’heure où le pharmacien d’officine est appelé à occuper une place centrale dans le système de santé français (voir « le Quotidien » n° 2704). Selon la présidente du conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP), Isabelle Adenot, « les nouvelles missions amènent l’officine, en tant qu’entreprise, à évoluer, sans pour autant que soient remis en cause certains de ces fondamentaux ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte