Accessibilité des handicapés : l’échéance de 2015 ne sera pas respectée

Par
Publié le 12/02/2014

L’amélioration de l’accessibilité des handicapés dans les villes est à la peine. Certes, observe l’Association des Paralysés de France (APF) dans son dernier baromètre annuel, les communes ont fait des progrès, mais le constat reste « accablant », à quelque mois de l’échéance de 2015. En effet, la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, avait fixé l’objectif de rendre accessibles à ces personnes à mobilité réduite les bâtiments ouverts au public et les transports, au plus tard l’année prochaine. Une disposition qui concerne bien évidemment les officines. Mais selon le baromètre de l’APF, on serait encore loin du compte, les commerces de proximité dans leur ensemble, les cabinets médicaux et paramédicaux en particulier, ayant encore beaucoup d’efforts à faire. Et l’APF craint qu’un délai supplémentaire de 3 à 6 ans ne soit nécessaire pour que la loi soit appliquée, ce qui lui paraît « inacceptable ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr