Ruptures d’approvisionnement

99 % des officinaux concernés  Abonné

Publié le 28/02/2011

ENVIRON 1 100 pharmaciens ont déjà répondu au questionnaire sur les ruptures d’approvisionnement mis en place par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), annonce le syndicat. « Les premiers résultats sont sans appel et montrent que plus de 99 % des pharmaciens sont gênés dans leur exercice par ces incidents qui ne cessent d’augmenter sans pouvoir identifier réellement les causes de ces ruptures et leur importance », indique son président délégué, Gilles Bonnefond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte