Médecin traitant

85 % des patients l’ont adopté  Abonné

Publié le 29/01/2009

À la fin de l’année 2008, près de 9 assurés sur 10 (85 %) avaient déclaré un médecin traitant.Selon l’assurance-maladie, ce dispositif aurait permis de prévenir la iatrogénie médicamenteuse. Entre le 1er semestre 2006 et le 1er semestre 2008, le nombre de personnes de 65 ans et plus traitées avec des benzodiazépines à demi-vie longue a diminué de 7,8 % et de 18 % pour les vasodilatateurs, indique ainsi l’organisme payeur.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2634