Les prescriptions depuis l’affaire Mediator

72 % des médecins se disent sereins  Abonné

Publié le 13/10/2011

SELON une étude réalisée par « L’Express » et le fabricant de logiciels CompuGroup Medical, 54 % des médecins s’estiment « assez sereins » et 18 % « tout à fait sereins » depuis l’affaire Mediator au moment de prescrire des médicaments ; 4 % se disent « pas du tout sereins » et 24 % « pas très sereins ». Le sondage, réalisé au mois de septembre sur Internet, et auquel ont répondu 330 praticiens libéraux, met en évidence que les patients aussi s’interrogent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte