44 % des Français ne font pas appel au SAMU en cas d’urgence

Publié le 02/12/2014

Près de la moitié des Français (44 %) ne composent pas en priorité le 15, numéro du SAMU, en cas d’urgence médicale, selon un sondage IFOP pour la Maaf, publié aujourd’hui. Seulement un peu plus d’un Français sur deux (56 %) déclare se tourner d’abord vers le SAMU face à une situation d’urgence. Lorsqu’ils ne font pas appel au 15, les Français appellent en premier lieu leur médecin traitant (19 %), prennent un taxi ou conduisent la personne concernée à l’hôpital le plus proche (13 %).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)