Dérives sectaires

40 % des cas dans la santé  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 11/05/2015

LE secteur de la santé est le terrain de quatre dérives sectaires sur dix. Cette tendance est identifiée par le rapport 2013/2014 de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) qui relève sur Internet, un prosélytisme pseudoscientifique de dénigrement des médicaments et des vaccins ou encore des courants qui s’autoréférencent pour diffuser leurs pratiques « dites de santé prétendument médicales ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte