Deux poids lourds en présence

2017 : match revanche ?  Abonné

Publié le 10/02/2014
Une peu de prospective politique n’est pas inutile dans un pays marqué par l’incertitude : où la majorité et l’opposition nous mènent-elles qui, ni l’une ni l’autre, n’ont trouvé le sésame de la crise ? Les échecs de deux présidences n’empêchent pas François Hollande et Nicolas Sarkozy de se présenter aujourd’hui, et jusqu’à preuve du contraire, comme les meilleurs candidats. Tout se passe en effet comme s’ils avaient acquis une stature telle que leurs erreurs ne les ont pas disqualifiés.

Si on observe avec minutie la succession des démarches, souvent contradictoires, du chef de l’État, on peut insérer ses décisions ou ses voltes-faces comme autant de briques qu’il apporte à l’édification d’un plan, purement politique, pour sa réélection à un second mandat. Certes, il a fait de la lutte contre le chômage le principal de ses efforts, sa priorité essentielle. Il s’inquiète sincèrement du sort d’une société grevée par quatre millions de chômeurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte