Effets secondaires des médicaments

18 000 décès par an  Abonné

Publié le 06/06/2013
Le cri d’alarme du Dr Bernard Bégaud

Le cri d’alarme du Dr Bernard Bégaud
Crédit photo : DR

ENTENDU comme témoin dans le cadre du procès du Mediator, qui vient une nouvelle fois d’être reporté d’au moins un an, le Dr Bernard Bégaud, professeur à l’université Bordeaux II, spécialiste de pharmacovigilance, a souligné qu’il y avait « chaque année 18 000 morts directement liés à la prise de médicaments. Parmi eux, beaucoup de cas sont inévitables, mais un tiers de ces décès correspondent à des prescriptions qui ne sont pas justifiées ». Il constate que ce chiffre est plus élevé « que les accidents de la route et les suicides réunis ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte