Stratégies d’alliances, fusions

…  Abonné

Publié le 11/10/2010
Au-delà des simples partenariats, certains groupements ont fait le choix de s’adosser à une structure solide, quand ils n’ont pas directement été créés par ladite structure. Ce type de modèle est souvent décrié par les réseaux revendiquant une indépendance absolue. Pour devenir plus robuste, certains opèrent des rapprochements ou des acquisitions. D’autres misent sur des partenaires exclusifs et le recrutement d’adhérents en grand nombre. Des stratégies associées à leur développement à court, moyen et long terme.
Univers Pharmacie

Univers Pharmacie
Crédit photo : dr

DirectLabo officine

DirectLabo officine
Crédit photo : dr

Evolupharm VIP

Evolupharm VIP
Crédit photo : dr

Envisagez-vous de changer de groupement ?

Envisagez-vous de changer de groupement ?
Crédit photo : Call Medi Call

Etes-vous adhérent d'un groupement de pharmaciens ?

Etes-vous adhérent d'un groupement de pharmaciens ?
Crédit photo : Call Medi Call

pHR-totem

pHR-totem

alphega-thoraval

alphega-thoraval
Crédit photo : dr

Le choix de l’indépendance n’exclut pas les partenariats

Le choix de l’indépendance n’exclut pas les partenariats
Crédit photo : dr

APRÈS UN DÉVELOPPEMENT continu des groupements, depuis la fin des années 1980 jusqu’au début des années 2000, on assiste désormais à une stabilisation, voire à des concentrations. Une quarantaine de groupements se partagent le territoire, ayant, selon les cas, une vocation nationale, régionale ou départementale. Chacun développe sa propre stratégie, qui découle en partie de sa forme d’organisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte