Grippe : seulement une centaine de cas graves
Brève

Grippe : seulement une centaine de cas graves

18.01.2013

Près d’une centaine de patients atteints de la grippe ont été hospitalisés dans un service de réanimation depuis le 1er novembre dernier, indique l’Institut de veille sanitaire (InVS). Dix d’entre eux sont décédés en France métropolitaine, contre 46 en 2011-2012 et 145 en 2010-2011. Pour l’InVS, cette épidémie de grippe saisonnière ne présente « pas d’éléments de gravité particuliers ». La majorité des patients admis en réanimation présentait un facteur de risque de grippe aggravée, 35 % n’en présentaient aucun. La classe d’âge des 15-64 ans prédomine (57 % des cas). Les 65 ans et plus représentent 25 % des cas, les 0-4 ans comptent pour 14 % et les 5-14 ans pour 4 %. À noter que 68 % des patients n’étaient pas vaccinés, mais 6 % avaient tout de même reçu l’injection. Dans 78 % des cas, les patients étaient infectés par un virus de type A et dans 20 % par un virus de type B. Depuis le début de l’épidémie, le réseau des groupes régionaux d’observation de la grippe (GROG) a comptabilisé plus de 2 millions de consultations dues à la grippe en métropole.

QUOTIPHARM.COM, LE 18/01/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires