Benzodiazépines : la durée de traitement doit être courte
Brève

Benzodiazépines : la durée de traitement doit être courte

18.12.2012

Quatre semaines au maximum pour les hypnotiques et douze semaines pour les anxiolytiques. Telle est la nouvelle recommandation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), qui estime que la prescription de benzodiazépines doit être « la plus courte possible ». La raison ? Les résultats de deux études faisant état d’un risque accru de démence chez les personnes âgées de plus de 65 ans traités par ces médicaments. « Cette association (entre benzodiazépines et démence), bien que de faible intensité, vient s’ajouter aux autres risques déjà identifiés », explique l’ANSM, qui reconnaît que les données disponibles à ce stade « ne permettent pas d’établir une relation entre la dose, la durée et l’effet ».

Quotipharm.com, le 18/12/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 20

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.