Benzodiazépines : la durée de traitement doit être courte
Brève

Benzodiazépines : la durée de traitement doit être courte

18.12.2012

Quatre semaines au maximum pour les hypnotiques et douze semaines pour les anxiolytiques. Telle est la nouvelle recommandation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), qui estime que la prescription de benzodiazépines doit être « la plus courte possible ». La raison ? Les résultats de deux études faisant état d’un risque accru de démence chez les personnes âgées de plus de 65 ans traités par ces médicaments. « Cette association (entre benzodiazépines et démence), bien que de faible intensité, vient s’ajouter aux autres risques déjà identifiés », explique l’ANSM, qui reconnaît que les données disponibles à ce stade « ne permettent pas d’établir une relation entre la dose, la durée et l’effet ».

Quotipharm.com, le 18/12/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisse

ROSP générique : pour la FSPF, le compte n’y est pas

Les pharmaciens toucheront cette année en moyenne 2 213 euros de moins au titre de la ROSP générique. Un effondrement jugé inacceptable par la FSPF. Le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la... 6

  • À la uneCPTS : bientôt un passage obligé ?

    Abonné
    CPTS

    Après l’ultime séance de négociations, jeudi dernier, entre l’assurance-maladie et les 35 syndicats de professionnels de santé sur... Commenter

  • PharmacologieAraignéerection

    Abonné
    Phoneutria nigriventer

    Phoneutria nigriventer peut tuer un enfant en quelques heures. Mais cette araignée tropicale de 13 à 15 cm de long cache aussi dans son... Commenter

  • HumeurLe rire politique

    Abonné

    Volodymyr Zelinski, 41 ans, acteur et standing comedian, a été élu dimanche dernier président de l'Ukraine, contre Petro Porochenko,... Commenter

Partenaires