Un tiers des Français prévoit de se faire vacciner contre la grippe
Brève

Un tiers des Français prévoit de se faire vacciner contre la grippe

27.09.2012

Un tiers des Français (34 %) prévoit de se faire vacciner contre la grippe cet hiver, dont un quart de façon certaine, selon un sondage Ifop réalisé pour le groupe PHR. À l’opposé, un tiers (33 %) des Français interrogés indique qu’il ne se fera « probablement pas » vacciner contre la grippe, et pour 33 % c’est « non, certainement pas ». L’intention de se faire vacciner progresse avec l’âge : 75 % des 65 ans et plus, cible prioritaire de la vaccination, ont l’intention se faire vacciner, contre 15 % des 25-34 ans et 24 % des 35-49 ans. Les hommes se disent plus enclins à se faire vacciner que les femmes (42 % contre 27 %), ainsi que les habitants de la région parisienne (45 % contre 32 % des Français vivant en province). La quasi-totalité des Français (96 %) juge les vaccins utiles (tous vaccins confondus), selon ce sondage. Mais le risque potentiel qui peut leur être associé inquiète toutefois une majorité d’entre eux : 57 % estiment que les vaccins sont « utiles, mais certains peuvent être risqués ». Les femmes seraient ainsi plus sensibles aux risques potentiellement induits par les vaccins que les hommes (59 % des femmes contre 53 % des hommes). Seulement 4 % des personnes interrogées jugent les vaccins inutiles, dont la moitié les considérant à la fois comme inutiles et risqués. Enfin, près de 8 Français sur 10 affirment savoir où ils en sont dans leurs vaccins.

Pour améliorer le suivi des vaccinations, PHR rappelle précisément qu’il a lancé le Carnet de vaccination électronique. Si seulement 5 % des Français connaissent son existence, 85 % des personnes interrogées approuvent le caractère utile d’un tel dispositif.

Sondage Ifop réalisé du 11 au 13 septembre auprès d’un échantillon de 1 006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Quotipharm.com, le 27/09/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.