Polémique sur le prix des génériques
Brève

Polémique sur le prix des génériques

12.07.2012

La CNAM affirme que le prix du générique est plus élevé en France que dans d’autres pays, dans son « Rapport de l’assurance-maladie sur les charges et produits pour l’année 2013 ». Réplique immédiate de l’association de fabricants génériques, le GEMME, qui déplore que la CNAM s’appuie une nouvelle fois sur une étude présentée en septembre 2011. Selon le GEMME, si « le coût global de la prescription de médicaments génériques est plus élevé », il faut considérer que « la prescription pour le traitement d’une pathologie donnée n’est pas la même en France et à l’étranger ». Ainsi, le coût d’un traitement est plus élevé, mais pas le prix des génériques. L’association invite la CNAM à prendre connaissance d’une autre étude, réalisée en mars 2011 par Philippe Février, directeur du Laboratoire d’économie industrielle et professeur à l’École polytechnique et à l’ENSAE*, qui « tient compte de la structure de la consommation et conclut que le prix de l’offre des médicaments génériques en France est légèrement en dessous de la moyenne européenne ».

Pour le GEMME, le problème de fond vient des médecins français qui favorisent les spécialités sous brevet, ce qui entraîne une « insuffisance des prescriptions dans le répertoire ». De plus, l’association craint que, le prix des génériques subissant désormais une décote de 60 % du prix du princeps, « des baisses de prix complémentaires imposées » fragilisent la production générique en France et en Europe.

*École nationale de la statistique et de l’administration économique.
Quotipharm.com, le 12/07/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.