Désertification médicale - Les pharmaciens s’inquiètent
Brève

Désertification médicaleLes pharmaciens s’inquiètent

19.03.2012

L’ENQUÊTE IFOP/PHR réalisée en février dernier auprès de 400 pharmaciens et 400 médecins révèle une véritable inquiétude des pharmaciens pour l’inégale répartition médicale en France. Ainsi, 56 % d’entre eux en font le sujet prioritaire en matière de santé de l’élection présidentielle (contre 39 % des médecins). La réforme de l’assurance-maladie et les problèmes de démographie médicale sont les priorités citées par les médecins, respectivement à 56 et 57 %, priorités qui sont aussi celles...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires