François Hollande dévoile son projet pour la santé
Brève

François Hollande dévoile son projet pour la santé

03.02.2012

Dans le cadre la campagne présidentielle, François Hollande a inauguré une série de débats en abordant le thème de la santé. Reconnaissant que notre système est encore considéré « comme l’un des meilleurs au monde », il estime néanmoins qu’il « souffre » actuellement. « Soyons francs les uns avec les autres, depuis plusieurs années, la multiplication des déremboursements, des franchises médicales, l’agrandissement des déserts médicaux, le malaise hospitalier, les scandales sanitaires – comme celui, tout récemment, du Médiator – et le sentiment d’un renoncement à une véritable politique de santé publique : tout cela inquiète à juste raison, explique le candidat socialiste. Surtout quand, en plus, les déficits des comptes sociaux demeurent à un niveau élevé. » Le déficit de la Sécurité sociale « s’est creusé dès 2003, c’est-à-dire avant même l’apparition de la crise », souligne François Hollande, qui tient à rappeler que, en 2001, les comptes étaient équilibrés. Pour inverser la tendance, le candidat à l’élection présidentielle prône un changement de politique reposant sur trois axes : « mieux prévenir, mieux guérir et mieux garantir ». Il souhaite une meilleure maîtrise des prix des médicaments et des volumes consommés, en donnant priorité à la santé publique. « Cherchons des médicaments plus sûrs, moins nombreux, mieux prescrits », lance François Hollande, qui entend également faire reculer les déserts médicaux. Refusant la contrainte envers les professionnels, il préconise une approche territorialisée de la santé. « C’est à partir des lieux de vie que doit se faire la coordination du parcours de santé et de soins du patient, détaille-t-il. Aucun territoire de santé ne doit être à plus de 30 minutes d’un centre permettant une prise en charge de l’urgence. Dans chaque bassin de population doit exister un pôle de santé et de soins de proximité », qui peuvent être une maison médicale, un centre de santé avec des médecins salariés, ou encore une structure adossée à un hôpital public.

Quotipharm.com, le 03/02/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires