L’aspirine à petites doses préventives : plus de mal que de bien
Brève

L’aspirine à petites doses préventives : plus de mal que de bien

10.01.2012

Les risques posés par la prise d’une faible dose d’aspirine chaque jour pour des personnes sans maladie cardio-vasculaire dépassent les bénéfices en terme de prévention d’un accident cardiaque, selon une étude publiée dans la revue « Archives of Internal Medecine ». L’étude, dirigée par des chercheurs britanniques de l’université de Londres, a examiné les données portant sur 100 000 participants à neuf essais cliniques. Les résultats montrent certes une diminution de 10 % du risque de maladie cardio-vasculaire, sans conduire pour autant à une baisse significative des décès dus à un accident cardio-vasculaire ou à un cancer. En revanche, la prise régulière d’aspirine à faible dose a entraîné un risque 30 % plus élevé de saignements internes mettant en danger la vie du patient. L’étude conclut que, pour des patients en bonne santé, sans pathologie cardiaque détectée, la prise d’aspirine à petite dose entraîne davantage de risque que de bénéfices.

Cependant, « l’effet bénéfique de l’aspirine dans la prévention des maladies cardio-vasculaires pour des personnes ayant fait des attaques ou des accidents vasculaires cérébraux est indiscutable », estime le Dr Rao Sehasai, de l’université de Londres-St George, engageant ces patients à poursuivre leur traitement. « Mais les bénéfices pour des personnes qui n’ont pas ces problèmes sont beaucoup plus modestes qu’on le croyait, et un traitement à l’aspirine peut entraîner potentiellement des dégâts majeurs consécutifs à des saignements », ajoute-t-il. L’étude n’a, en outre, pas trouvé de preuve que l’aspirine pouvait prévenir des décès par cancers. Plusieurs études précédentes publiées dans « The Lancet » avaient fait état d’effets protecteurs de l’aspirine contre plusieurs cancers courants (colon, prostate, poumon).

Quotipharm.com, le 10/01/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires