Saisie record de faux médicaments sur le port du Havre
Brève

Saisie record de faux médicaments sur le port du Havre

08.12.2011

Quelque dix tonnes de faux médicaments, soit une quantité record pour la France, ont été saisies sur le port du Havre dans deux conteneurs en provenance d’Asie, annoncent les douanes. « Les analyses sont en cours pour connaître la nature de ces médicaments dont la quantité saisie constitue une première pour la France », indique Serge Puccetti, chef du bureau information et communication de la Direction générale des douanes et des droits indirects. Parmi ces médicaments, saisis le 14 octobre, figurent des anti-inflammatoires, des collyres, des compléments vitaminiques ou encore des solutés contre la chute des cheveux. Lors de leur contrôle, les douaniers ont été alertés par des « mentions légales mal traduites, la fragilité des contenants, voire l’absence de notices ». Selon les premiers éléments de l’enquête, les marques indiquées sur les boîtes sont inconnues et les laboratoires censés avoir fabriqué ces médicaments n’existent pas. Les experts de l’Agence régionale de santé (ARS) de Haute-Normandie qui ont examiné des échantillons de ces faux médicaments ont conclu à leur dangerosité, notamment parce qu’ils pouvaient être surdosés, sous-dosés ou non stériles.

Quotipharm.com, le 08/12/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bilan médication

À la Une Bilan de médication : en route vers l'observance Abonné

Le bilan partagé de médication ne semble pas encore être un acte très répandu dans les officines. Prévu par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique signé en juillet 2017, l’arrêté définissant ses modalités de mise en œuvre n’est paru au « Journal officiel » qu’à la mi-mars. Mais déjà, de nombreux officinaux manifestent leur intérêt pour les formations qui lui sont dédiées. Commenter

Partenaires