Trois lauréats des Prix de l’Ordre et du CESPHARM
Brève

Trois lauréats des Prix de l’Ordre et du CESPHARM

04.11.2011

Yves Michiels, titulaire en Côte-d’Or, est l’un des deux lauréats du prix du CESPHARM. Maître de conférence associé à la faculté de pharmacie de Dijon, il s’est démarqué par ses initiatives. Il propose une démarche structurée pour le commentaire d’ordonnances et a mis en place différents outils pour aider le pharmacien à jouer son rôle dans la prévision des effets indésirables évitables. Il a créé un test permettant d’identifier les patients à risque iatrogène élevé, ainsi qu’un autre test baptisé Officine suivi tension artérielle (OSTA), qui permet d’établir le dialogue avec les patients hypertendus et de mettre en place un suivi en officine. En 2010, Yves Michiels avait déjà remporté le grand prix de la pharmacie, organisé par « Le Quotidien du Pharmacien », dans la catégorie Meilleur projet d’éducation thérapeutique, pour la création du test OSTA.

Claude Dreux, président du CESPHARM a également récompensé la pharmacienne des hôpitaux Christine Fernandez, ex aequo avec Yves Michiels, pour son engagement dans les programmes d’éducation thérapeutique du patient. Enfin, Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, a remis le prix de l’Ordre à Cécile Le Gal-Fontes, maître de conférence en droit et économie de la santé qui présente la double compétence de juriste et de pharmacien.

Quotipharm.com, le 04/11/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Voyage

À la Une Euthyrox : la contre-enquête Abonné

Depuis la commercialisation du nouveau Lévothyrox, plus d’un millier de patients se procurent l’ancienne formule hors de France, en se déplaçant physiquement ou en commandant sur Internet. Pourtant, l’Euthyrox est disponible dans les pharmacies françaises, du moins jusqu’à la fin de l’année 2018. « Le Quotidien » a enquêté sur les raisons de ce phénomène. Commenter

Partenaires