Médicaments de l’Alzheimer : la HAS conclut à un SMR faible
Brève

Médicaments de l’Alzheimer : la HAS conclut à un SMR faible

27.10.2011

La commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) a rétrogradé d’important à « faible » le service médical rendu (SMR) des médicaments de la maladie d’Alzheimer. La HAS avait lancé une réévaluation en janvier 2011, après avoir constaté que ces médicaments avaient des effets indésirables importants, notamment cardio-vasculaires et neurologiques, pour une efficacité modeste. La HAS note que ces médicaments ont un effet sur certains patients, mais que leur efficacité n’est pas démontrée au-delà d’un an de traitement. Elle recommande donc de limiter leur prescription à un an, avec réévaluation au bout de six mois par le médecin prescripteur. Au-delà d’un an, elle suggère que le renouvellement soit décidé lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire. La HAS travaille à l’élaboration de nouvelles recommandations de bonnes pratiques sur la maladie d’Alzheimer, qui seront publiées d’ici à la fin 2011.

C’est maintenant au ministre de la Santé de tirer les conséquences de cette réévaluation. Les médicaments de l’Alzheimer devraient rester remboursés à 100 % pour les patients en ALD ; en revanche leur prix pourrait être revu à la baisse.

Quotipharm.com, le 27/10/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires