Mediator : entrée en vigueur du fonds d’indemnisation des victimes
Brève

Mediator : entrée en vigueur du fonds d’indemnisation des victimes

01.09.2011

Le dispositif d’indemnisation des victimes du Mediator est entré en vigueur ce jeudi 1er septembre. Les victimes peuvent donc désormais s’adresser à l’office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (ONIAM). Elles peuvent déposer un dossier par le biais du site internet de l’ONIAM. Leur demande sera examinée par un collège d’expert, qui rendra un avis. Sur ce fondement, l’ONIAM demandera alors aux Laboratoires Servier de faire une proposition d’indemnisation. S’ils refusent, l’ONIAM pourra indemniser les victimes, puis saisir la justice pour se faire rembourser par Servier les sommes engagées. Dans ce cas, les laboratoires pourront se voir appliquer une pénalité financière de 30 %. Si les victimes ont recours à l’ONIAM, elles devront renoncer à obtenir réparation devant un tribunal civil, mais pourront cependant s’associer au contentieux pénal.

QUOTIPHARM.COM, LE 01/09/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bilan médication

À la Une Bilan de médication : en route vers l'observance Abonné

Le bilan partagé de médication ne semble pas encore être un acte très répandu dans les officines. Prévu par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique signé en juillet 2017, l’arrêté définissant ses modalités de mise en œuvre n’est paru au « Journal officiel » qu’à la mi-mars. Mais déjà, de nombreux officinaux manifestent leur intérêt pour les formations qui lui sont dédiées. Commenter

Partenaires