Franchise médicale : peu d’impact sur les patients
Brève

Franchise médicale : peu d’impact sur les patients

03.11.2010

Introduite en 2008, la franchise médicale de 50 centimes appliquée sur les boîtes de médicaments a eu peu d’effets sur le comportement des patients. Seulement 12 % d’entre eux indiquent qu’ils ont modifié leur comportement en terme d’achats de médicaments prescrits. C’est le constat dressé par l’Institut de recherche et de documentation en santé (IRDS), dans une étude parue hier. Les patients sensibles à la franchise sont souvent de condition modeste et se comptent parmi les personnes les plus consommatrices de médicaments. Les deux tiers d’entre eux ont décidé de n’acheter qu’une partie des médicaments prescrits, tandis que le tiers de ces patients repoussent l’achat de certains médicaments. L’étude de l’IRDS souligne que de toute façon, la marge de manœuvre du patient est faible, puisque c’est au praticien que revient de choisir la nature des soins et leur qualité. « De plus, à supposer que le patient puisse intervenir sur sa prescription, il est a priori dans l’incapacité de juger de l’utilité de son contenu », pointent les auteurs de l’étude.

Quotipharm.com, le 03/11/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires