EMA : le modafinil indiqué uniquement dans la narcolepsie
Brève

EMA : le modafinil indiqué uniquement dans la narcolepsie

27.07.2010

L’Agence européenne du médicament préconise de restreindre l’autorisation de mise sur le marché du modafinil à la seule indication de somnolence associée à la narcolepsie. Il ne serait ainsi plus possible de le prescrire dans l’hypersomnie idiopathique, les somnolences excessives associées à l’apnée obstructive du sommeil ou aux changements de rythme de travail. Pour ces pathologies, l’EMA estime que les risques de réactions cutanées, d’hypersensibilité et de troubles neuropsychiatriques sont supérieurs aux bénéfices du traitement. De plus, l’Agence souhaite que la notice spécifie que le modafinil ne doit pas être prescrit chez l’enfant (effets secondaires fréquents) et que figure la contre-indication pour les sujets atteints d’arythmie cardiaque ou d’hypertension modérée à sévère non contrôlée. Enfin, l’EMA souligne que des rapports font état de l’utilisation du modafinil pour « améliorer ses performances », mais les données auxquelles elle a eu accès ne lui permettent pas d’émettre des recommandations sur ce point. Présent dans 21 pays, ce stimulant est disponible en France sous forme générique et sous le nom de marque Modiodal. Sur liste I, il s’agit d’un médicament à prescription restreinte (la première ordonnance doit être issue d’un centre du sommeil ou d’un médecin hospitalier spécialiste en neurologie et doit être présentée au pharmacien à chaque renouvellement) et d’un médicament d’exception (ordonnance d’un format particulier pour obtenir le remboursement).

Quotipharm.com, le 27/07/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.