Attention à la confusion entre Préviscan et Preservision
Brève

Attention à la confusion entre Préviscan et Preservision

01.07.2010

SIX CAS graves d’effets indésirables liés à la délivrance erronée de Préviscan (fluindione) à la place du complément alimentaire Preservision ont été portés à la connaissance de l’Afssaps. Ces confusions ont eu des conséquences graves chez 5 patients, qui ont dû être hospitalisés en raison de la survenue de manifestations hémorragiques. L’Afssaps demande aux pharmaciens d’être très vigilants lors de la délivrance de ces deux présentations et de vérifier la prescription auprès du médecin, en cas de doute.

Ces six observations concernent des patients âgés de 66 à 86 ans, également traités pour deux d’entre eux par un anti thrombotique. L’erreur de délivrance a conduit à l’administration, chez ces patients, de 2 à 3 comprimés par jour de Préviscan, au lieu du complément alimentaire Preservision initialement prescrit par des médecins ophtalmologistes. Cinq de ces patients ont été hospitalisés en raison de troubles hémorragiques à type d’hématurie macroscopique, épistaxis, méléna, ou hématomes. Une transfusion sanguine a été nécessaire chez un patient.

Deux cas de confusion, sans que Préviscan soit cette fois administré aux patients, ont été également rapportés.

Quotipharm.com, le 01/07/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires