La France consacre 11 % du PIB aux dépenses de santé
Brève

La France consacre 11 % du PIB aux dépenses de santé

09.04.2010

Le Centre d’analyse stratégique (CAS)* publie une note de veille sur le thème « Démocratie sanitaire et consentement au financement de santé ». Les dépenses de santé en France, en croissance de 3,5 %, représentent 11 % du PIB. Alors que les recettes ne suivent pas, le pays joue sur l’augmentation des prélèvements, la baisse des remboursements et l’endettement. Il cherche à maîtriser la croissance des dépenses de santé, tout en considérant qu’elles sont aussi « un moteur pour le développement et la croissance économique ». Mais si certaines études montrent qu’un point de PIB « apporte deux points de richesse santé supplémentaires », d’autres affirment que tout est question de dépenses efficaces. Finalement, « devant l’impossibilité de maintenir un financement hautement socialisé, des transferts de charge ont lieu entre acteurs ». L’assurance-maladie se désengage de plus en plus des soins courants au profit des complémentaires santé. « Ce renoncement au recours précoce aux soins peut entraîner à terme des complications et des pathologies plus graves et plus coûteuses pour l’assurance-maladie » et accroître « les difficultés pour les ménages modestes ». Conclusion du CAS : « parfaire la démocratie sanitaire est une priorité ; elle suppose de se donner le temps du débat et d’en surmonter la technicité. »

*Successeur du Commissariat général au plan, sa mission est d’éclairer le gouvernement dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale ou culturelle.
Quotipharm.com, le 09/04/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.