Dix milliards d’euros de médicaments contrefaits vendus par an en Europe
Brève

Dix milliards d’euros de médicaments contrefaits vendus par an en Europe

16.02.2010

Les Européens dépensent jusqu’à 10,5 milliards d’euros par an pour acheter des contrefaçons de médicaments, selon les conclusions d’une étude paneuropéenne publiée mardi par Pfizer. Un Européen sur cinq (21 %), soit potentiellement 77 millions de personnes, reconnaît avoir déjà acheté des médicaments sans les ordonnances nécessaires, auprès de sources illicites, selon cette étude réalisée par la société Numwood (14 000 personnes interrogées par internet dans 14 pays entre les 27 octobre et le 8 novembre 2009) pour le géant pharmaceutique américain. 33 % des personnes interrogées expliquent avoir eu recours à ces achats illicites, le plus souvent sur internet, pour gagner du temps, et 39 % pour faire des économies.

Pfizer souligne le danger de ce phénomène, en rappelant que 50 % à 90 % des médicaments achetés sur internet seraient des contrefaçons, contenant parfois des substances dangereuses. « Les consommateurs à travers l’Europe risquent leur santé et aident l’économie criminelle en obtenant ces médicaments en dehors des systèmes de santé légaux », souligne David Gillen, directeur médical de Pfizer. L’Allemagne, l’Italie et l’Espagne sont les pays dont les habitants ont le plus recours aux achats de médicaments sans les ordonnances appropriées. Les médicaments pour perdre du poids, suivis des remèdes contre la grippe et des médicaments contre les troubles de l’érection, sont les plus fréquemment achetés illégalement, selon cette étude.

Quotipharm.com, le 16/02/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.