Santé : 52 % des Français prêts à une hausse du « financement collectif »
Brève

Santé : 52 % des Français prêts à une hausse du « financement collectif »

22.11.2009

Selon un récent sondage LH2 commandé par le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), 52 % des Français se disent prêts à privilégier le « financement collectif » (via une hausse des cotisations sociales, des impôts ou des taxes) pour faire face à la croissance des dépenses de santé. Quelque 36 % des personnes sondées estiment préférable que chacun prenne en charge une part croissante de ses frais de santé « de façon individuelle » par des contrats d’assurance ou des mutuelles tandis que 12 % ne se prononcent pas.

Ce sondage a été réalisé les 30 et 31 octobre par téléphone auprès d’un échantillon de 1 008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

À la suite de sa publication, le CISS lance une grande consultation en ligne des Français autour du thème « Santé solidaire en danger ? », avec l’appui méthodologique de l’institut LH2.

Il est possible d’y répondre jusqu’au 31 janvier 2010 en se connectant sur www.santesolidaireendanger.org. Plus de détails dans notre édition du 18 novembre.

Quotimed.com, le 16/11/2009
› CH. G.
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.