Les antibiotiques à l'hôpital sous surveillance
Brève

Les antibiotiques à l'hôpital sous surveillance

18.11.2009

Une nouvelle surveillance ciblée sur la consommation des antibiotiques à l'hôpital va être mise en place en 2010, annonce l'Institut de veille sanitaire (Invs). « L'utilisation des antibiotiques crée une pression de sélection qui favorise l'acquisition et la dissémination de souches de bactéries résistantes tant en ville qu'à l'hôpital », rappelle l'Invs. Cette surveillance (ATB-Raisin) sera pilotée notamment par les professionnels hospitaliers impliqués dans le bon usage des antibiotiques. Il s'agit de quantifier et de décrire la consommation des antibiotiques dans différents types d'hôpitaux et de suivre son évolution dans le temps. La Caisse d'Assurance-maladie conduit depuis des années des campagnes d'information sur la bonne utilisation des antibiotiques, martelant qu'ils ne combattent pas les maladies d'origine virale (rhumes, grippes et la plupart des angines), et qu'une surconsommation conduit à des résistances. Même si la consommation a baissé considérablement au cours des dernières années, la France reste en Europe le deuxième consommateur d'antibiotiques, derrière la Grèce, selon les données les plus récentes. L'Invs relève notamment que la France connaît depuis la fin des années 1970 « une diffusion épidémique des staphylocoques dorés résistants à la méticilline dans les établissements de santé ». En médecine de ville, « un tiers des pneumocoques est aujourd'hui résistant à la pénicilline ».

Quotipharm.com, le 18/11/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires