Lévodopa et agoniste dopaminergique : troubles du comportement
Brève

Lévodopa et agoniste dopaminergique : troubles du comportement

29.07.2009

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS), informe que des troubles du comportement ont été rapportés concernant l’utilisation de la lévodopa et des agonistes dopaminergiques, principalement chez les patients traités pour une maladie de Parkinson. Il s’agit de comportements compulsifs et répétitifs tels que jeu pathologique (dépendance aux jeux, notamment de hasard et d’argent), achats compulsifs, comportements répétitifs sans but ou punding, et troubles d’ordre sexuel (augmentation de la libido, hypersexualité, exhibitionnisme). Il est nécessaire d’informer les patients et leur entourage de ce risque d’effets indésirables et d’être particulièrement attentif à tout changement de comportement. Une évaluation au niveau européen démontre que ces troubles du contrôle des impulsions sont des effets de classe et peuvent donc concerner l’ensemble des médicaments dopaminergiques. Ces effets sont généralement réversibles après diminution des doses ou arrêt du traitement. Les résumés des caractéristiques des produits (RCP) et les notices ont été modifiés en tenant compte de ces effets indésirables.

Quotipharm.com, le 29/07/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... Commenter

Partenaires