Roselyne Bachelot : « la vigilance est de règle »
Brève

Roselyne Bachelot : « la vigilance est de règle »

27.07.2009

Après les propos du Pr Bernard Debré affirmant que la mobilisation contre la pandémie « ne sert qu’à nous faire peur » et qu’il s’agit d’une grippe sans danger et non d’Ebola, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a tenu à souligner que « la vigilance est de règle ». Elle rappelle que si le virus reste, pour le moment, peu virulent, il est fortement contagieux et des experts envisagent jusqu’à 20 millions de malades dans l’hexagone. Cela « nous mettrait face à un véritable problème de santé publique, même si le virus restait peu virulent ».

Par ailleurs, alors que le Premier ministre François Fillon a assuré vendredi que la France était prête en cas de pandémie de grippe A, le médecin et député PS Jean-Marie Le Guen affirme le contraire, en précisant que le pays doit encore faire « beaucoup d’efforts ».

Quotipharm.com, le 27/07/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bilan médication

À la Une Bilan de médication : en route vers l'observance Abonné

Le bilan partagé de médication ne semble pas encore être un acte très répandu dans les officines. Prévu par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique signé en juillet 2017, l’arrêté définissant ses modalités de mise en œuvre n’est paru au « Journal officiel » qu’à la mi-mars. Mais déjà, de nombreux officinaux manifestent leur intérêt pour les formations qui lui sont dédiées. Commenter

Partenaires