Une profession coupée en deux

Une profession coupée en deux

Christophe Micas
| 02.10.2017

Environ la moitié des officines enregistrent, en 2016, une évolution positive de leur chiffre d’affaires (CA), tandis que l’autre moitié accuse une évolution négative, observent les cabinets d’expertise comptable Fiducial, KPMG et CGP, réunis à l’occasion de la Journée de l’économie de l’officine. « Il y a deux typologies de pharmacies : celles qui progressent et celles qui régressent », relève Philippe Becker de Fiducial, qui observe que celles dont le CA augmente...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
20 minutes

Coronavirus : « 20 minutes » pointe quelques rares abus de certains pharmaciens

Après l'appel à témoignages lancé lundi, le quotidien « 20 minutes » livre les histoires de ses lecteurs : des abus rares - et condamnés par la profession - de la part de confrères qui « surfent sur l'inquiétude » face au... Commenter

Partenaires