Cour des comptes - Federgy dénonce un mépris de la santé publique

Cour des comptesFedergy dénonce un mépris de la santé publique

Marie Bonte
| 29.09.2017

Réagissant à son tour à la publication du rapport de la Cour des comptes préconisant de réduire le maillage officinal de moitié, la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie Federgy dénonce une vision purement comptable au mépris de la santé publique. « La Cour des Comptes semble par ailleurs avoir oublié la signature de l’avenant 11 à la convention pharmaceutique consacrant le pharmacien comme professionnel de santé de proximité », souligne Christian...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires