Cour des comptes - Federgy dénonce un mépris de la santé publique

Cour des comptesFedergy dénonce un mépris de la santé publique

Marie Bonte
| 29.09.2017

Réagissant à son tour à la publication du rapport de la Cour des comptes préconisant de réduire le maillage officinal de moitié, la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie Federgy dénonce une vision purement comptable au mépris de la santé publique. « La Cour des Comptes semble par ailleurs avoir oublié la signature de l’avenant 11 à la convention pharmaceutique consacrant le pharmacien comme professionnel de santé de proximité », souligne Christian...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires