Plus de 14 médicaments par jour pour les personnes âgées

Plus de 14 médicaments par jour pour les personnes âgées

Marie Bonte
| 21.09.2017
  • Médicaments

Près de 90 % des patients âgés polymédiqués sont exposés à au moins trois combinaisons médicamenteuses présentant un risque iatrogénique. C'est ce que dénonce aujourd'hui le magazine « 60 millions de consommateurs » à la suite d’une étude auprès de 449 000 personnes et de 2 670 pharmacies.

Cette annonce ne pouvait pas tomber mieux, deux mois après la signature de l’avenant 11 à la convention pharmaceutique qui instaure un honoraire spécifique aux...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
antoine c Pharmacien 22.09.2017 à 11h42

petites questions:
-qui a fourni les données de 449000 patients dans 2670 pharmacies, est ce avec l'accord des pharmacies?
-449000 patients sur 3 mois= 60 jours de travail, soit 7483 ordonnances Lire la suite

Répondre
 
claude l Médecin ou Interne 23.09.2017 à 21h40

Bilans de médication:Bientôt fais par qui?
Par Nono le robot
Le DP gérer par qui?
Nono le robot
plus besoin d'humains et d'analyse......

Répondre
 
ABDELMOULA E Pharmacien 22.09.2017 à 10h00

Très bien dit.

Répondre
 
Marie Pierre T Pharmacien 21.09.2017 à 16h33

Vive la Pharmacie clinique, et la place du Pharmacien adaptateur de posologie.
Sujet agé = Sujet fragile = posologies bien souvent à diminuer (adaptées au fonctionnement altéré par l'age REIN / FOIE Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires