Pr Nicolas Authier : le conseil officinal doit évoluer

Pr Nicolas Authier : le conseil officinal doit évoluer

Didier Doukhan
| 14.09.2017

Le Pr Nicolas Authier, président de la Commission des stupéfiants et des psychotropes à l'ANSM, est l'un des auteurs de la nouvelle donne réglementaire concernant les médicaments codéinés. Il explique au « Quotidien » comment le conseil officinal peut évoluer.

  • Pr Nicolas Authier : le conseil officinal doit évoluer - 1

Le Quotidien du pharmacien.- L'interdiction de vente aux mineurs n'aurait-elle pas été préférable ?

Pr Nicolas Authier.- Oui, cette interdiction pouvait sembler à première vue la solution à privilégier. Elle n’est néanmoins pas parfaite et pas toujours aisée à faire appliquer à l’officine. Il n’existe pas un mésusage des médicaments qui s’arrêterait à la majorité, et les mineurs côtoient fréquemment des jeunes majeurs. Par ailleurs, il n’est pas envisageable d...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
interpro

À la une Grand débat : les pharmaciens donnent de la voix Abonné

Quelle place occupe la santé et ceux qui en sont responsables au cœur du grand débat national ? Pour le savoir, une enquête exceptionnelle a été menée par Odoxa pour le groupe GPS (Groupe profession santé). Ses résultats montrent les aspirations, les critiques mais aussi les pistes préconisées par les acteurs du secteur pour améliorer le fonctionnement du système de santé et répondre aux enjeux... Commenter

Partenaires