Baisse des prix, hausse des ventes directes - La répartition réclame une refonte de sa rémunération

Baisse des prix, hausse des ventes directesLa répartition réclame une refonte de sa rémunération

Christophe Micas
| 14.09.2017

Dans son « Essentiel 2017 », la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) dresse un bilan plutôt pessimiste pour l’avenir de son secteur.

  • Les 7 acteurs clés du marché en France, adhérents de la CSRP, représentent 97,7 % du marché de la répartition*

« Les grossistes-répartiteurs sont dans une situation économique critique, affirme le président de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP), Olivier Bronchain. Leur niveau de rémunération, fixé par le gouvernement, ne suffit plus à couvrir les frais de distribution dans le cadre des missions de service public qui sont les leurs. »

Selon lui, le système de rémunération des grossistes n’est plus adapté aux évolutions du marché, notamment au...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?-0

Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?

Selon l'Académie nationale de pharmacie, 80 % des principes actifs utilisés dans les médicaments sont fabriqués hors de l'Europe, et principalement en Asie. La Chine est un très grand pourvoyeur, mais son économie tourne au... Commenter

Partenaires