Pharmaciens allemands contre pharmacies virtuelles hollandaises - Enjeu électoral en Allemagne

Pharmaciens allemands contre pharmacies virtuelles hollandaisesEnjeu électoral en Allemagne

Denis Durand de Bousingen
| 14.09.2017

Appelés aux urnes le 24 septembre, les électeurs allemands devraient reconduire facilement Angela Merkel pour un quatrième mandat, au terme d’une campagne sans grands enjeux, unanimement qualifiée de terne, voire d’ennuyeuse. Pour les pharmaciens par contre, cette campagne peut constituer la dernière chance de rétablir le prix unique des prescriptions, battu en brèche par les pharmacies virtuelles hollandaises depuis l’arrêt européen du 19 octobre 2016.

  • merkel

Pour les pharmaciens allemands, tout dépendra des rapports de force au sein de la coalition qui sortira du scrutin, et de la répartition des postes dans le nouveau cabinet et au parlement. Le parti d’Angela Merkel, la CDU, et son allié bavarois la CSU, se sont toujours positionnés contre la suppression du prix unique. Quelques semaines après l’arrêt européen, le ministre de la Santé, Hermann Grohe (CDU), a préparé un projet de loi pour interdire toute remise sur les prescriptions...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires