Le monde aujourd'hui - Macron, l'homme pressé

Le monde aujourd'huiMacron, l'homme pressé

Richard Liscia
| 11.09.2017

Non contente d'avoir engagé la réforme du travail, Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière celle de la SNCF, qui influence directement le changement du système de retraites, la vente par l'État de quelques participations dans nos industries, à hauteur de 10 milliards, la première ébauche de la révision du statut des fonctionnaires et la réduction éventuelle des engagements de notre armée à l'étranger.

  • MACRON, L'HOMME PRESSÉ

Qu'est-ce qui incite le président de la République à s'engager sur plusieurs fronts sans laisser à l'opposition et aux syndicats le temps de digérer la refonte du code du travail ? Il ne lance pas dans ces diverses aventures sans courir de risques. Les manifestants des 12 et 23 septembre n'en auront que plus de causes à brandir, d'autant qu'il porte le fer sur des plaies jamais cicatrisées. Les retraités de la SNCF, qui bénéficient d'avantages féodaux et les fonctionnaires qui, lorsqu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires