Lévothyrox : le numéro vert saturé

Lévothyrox : le numéro vert saturé

Christophe Micas
| 28.08.2017
  • Téléphone

Le numéro vert mis en place par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour répondre aux questions des patients traités par Lévothyrox explose.

À la suite de la pétition de patients se plaignant d’effets secondaires après le changement de formule du Lévothyrox (survenu en mars 2017), l’ANSM a lancé un numéro vert (0.800.97.16.53, accessible du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures) pour rassurer les personnes concernées. Très...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
Esculape Médecin ou Interne 30.08.2017 à 20h36

moi je n'ai qu'une question
Que fais -t-on pour les "professionnels du médical, pharmaciens, adjoints, préparateur"qui sont obligés de s'arrêter car le nouveau package"Lévothyrox" les rendent Lire la suite

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 29.08.2017 à 13h56

Après les vaccins contre l'hépatite B ou la grippe A, les oeufs au fipronil, les journalistes ont trouvé un os à ronger et le gouvernement est tombé à pieds joints dans le panneau : on a sorti Lire la suite

Répondre
 
jean C Pharmacien 28.08.2017 à 20h37

On peut aussi dire que une fois de plus les "services de l"état" bref les fonctionnaires sont incapables de mettre en place quoique ce soit pour la population : évidement qu'avec le battage Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 28.08.2017 à 18h04

Si on comprend bien , quand c'est pourri les gens en redemandent ( il me semble aussi ) . Quand c'est gratuit les gens appellent facilement , et quand c'est saturé ils rappellent encore plus ( c'est Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires