Convention : pourquoi l’USPO signera

Convention : pourquoi l’USPO signera

Marie Bonte
| 19.07.2017
  • bonnefond

Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine, revient sur les raisons qui le conduiront à signer demain matin l’avenant conventionnel 2018-2022 avec l’assurance-maladie.

Pour Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), l’avenant à la convention qu’il signera demain matin avec l’assurance-maladie n’est pas seulement le fruit de cinq mois de négociations. Ce texte qui engagera la profession jusqu’en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 14 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 20.07.2017 à 12h50

Survie assurée à peu près ( on se demande comment les compensations vont marcher ) , pas le développement , alors réformer la profession c'est pas gagné . Rallier l'opinion majoritaire , perso je Lire la suite

Répondre
 
cf Pharmacien 20.07.2017 à 10h10

Notre profession est viscéralement docile , servile et corvéable à merci.Accepter tout sans broncher, et être les éternels larbins de la sécu et des patients,, devrait même devenir une marque Lire la suite

Répondre
 
lionel v Pharmacien 19.07.2017 à 19h35

Dans les nouvelles missions que signifie le "ou" entre chaque "perspective" et qu'Est-ce la "dispensation adaptée" ?
Le DMP pour 1€ nous renvoie une fois de plus au rôle de pis-aller car nous allons Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 19.07.2017 à 21h13

Syndique toi mon cher confrère .... et viens critiquer après !

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 20.07.2017 à 07h19

pardon, justement, nous signons pour un paiement à l'acte individuel de délivrance et non plus uniquement de délivrance de médicament, en nous déconnectant vraiment de la rémunération à la boite, Lire la suite

Répondre
 
LAURIANNE M Pharmacien 19.07.2017 à 18h33

Pour une fois on avait presque pu espérer une union syndicale afin que nous soyons effectivement défendus. Au lieu de sa toujours la même incapacité à suivre une ligne un tant soit peu ambitieuse et Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 23.07.2017 à 09h22

l'union a été dans toutes les étapes. Quelle réforme plus ambitieuse que de rémunérer le pharmacien à la dispensation et le déconnecter de la course aux volumes et de subir éternellement les baisses Lire la suite

Répondre
 
BENOIT R Pharmacien 19.07.2017 à 18h29

Le syndicat de Monsieur Bonnefond est loin de représenter la majorité de la profession. Cette signature a un mauvais goût de coup fourré.
Pour une fois qu'il signe un accord il ferait mieux de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires