Un statut d'exception

Un statut d'exception

Marie Bonte
| 10.07.2017

L'ouverture et le transfert d’une pharmacie mutualiste sont soumis à une autorisation ministérielle.

En 1975, seize demandes d’ouverture de pharmacies étaient ainsi bloquées par l’administration et il fallut attendre 1981 pour que de nouvelles relations s’instaurent entre la Mutualité et les pouvoirs publics. Neuf pharmacies mutualistes ont ainsi été autorisées entre 1981 et 1983.

Si les pharmacies mutualistes, autrefois très orientées sur le médicament...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires