Commande Freestyle Libre : le mode d'emploi

Commande Freestyle Libre : le mode d'emploi

Charlotte Demarti
| 02.06.2017
  • Freestyle Libre

Freestyle Libre, le lecteur de glycémie sans piqûre d'Abbott, est disponible en pharmacie et remboursable depuis le 1er juin. Les pharmaciens n'ayant pas de compte chez Abbott ont tout intérêt à s'inscrire auprès du laboratoire préalablement à toute commande.

Depuis le 1er juin, les capteurs et le lecteur de glycémie sans piqûre Freestyle Libre sont pris en charge sur prescription initiale d’un diabétologue ou d’un pédiatre expérimenté en diabétologie. Toutefois, «...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 16 Commentaires
 
MYRIAM R Pharmacien 21.06.2017 à 21h58

Myriam r pharmacien
Et en plus leur boîte mail à explosé sûrement en même temps que leur standard ce qui fait que si vous ne repasser pas commande vous ne serait jamais livre.Leur façon de Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 06.06.2017 à 16h16

6 jours après le lancement, les lignes sont toujours injoignables !! c'est juste une bouffonnerie !!!

Répondre
 
pascal p Pharmacien 06.06.2017 à 09h48

et la marge vous l avez vu , 4.2% sur les capteurs soit 2.11 euros et 7% sur le lecteur soit 3.64 euros.
le labo et le gouvernement se moquent de nous et nous exploitent .

Répondre
 
CHRISTOPHE B Pharmacien 02.06.2017 à 20h52

Et on va travailler pour des clopinettes....

Répondre
 
Didier G Pharmacien 02.06.2017 à 19h27

Je confirme la scandaleuse incompétence d'Abbott. Je dois être à près d'une CENTAINE d'appels infructueux en deux jours. Si une action de groupe peut être lancée pour les dénoncer publiquement et Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 04.06.2017 à 11h21

Abbott ne veut pas bosser avec les pharmaciens, et le montre

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires