Les deux dossiers de Macron : travail et Europe

Les deux dossiers de Macron : travail et Europe

Richard Liscia
| 22.05.2017

Le premier conseil des ministres du gouvernement Macron a surtout été consacré à la réaffirmation, probablement indispensable, de l'autorité du nouveau président de la République : non seulement les 22 ministres et secrétaires d'Etat sont priés de respecter la règle de fer du non-cumul des mandats, mais ils doivent aussi accepter l'urgence de leur mission, l'impératif d'unité d'action et une discipline renforcée pour éviter les couacs dont les diverses oppositions au pouvoir pourraient faire un usage négatif.

  • Deux dossiers : le travail et l'Europe

Il est logique que le gouvernement s'attaque en premier lieu à la loi de moralisation de la vie publique. Elle renforcera la légitimité du pouvoir et elle sera plutôt facile à mettre en place car aucun parti, fût-il le plus hostile au président et à son équipe, n'osera en contester le contenu. Elle aura aussi l'avantage de donner au gouvernement une sorte de répit avant les deux tâches accablantes qui l'attendent, c'est-à-dire la loi Travail et la réforme de l'Union européenne. Emmanuel...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires